Hidayah

Nos prochains
Séminaires

Ramadan Boost

Enseignant : Ibrahim Mulla
France - FR
16 - 16 Mai 2018

S’inscrire

Un Modèle pour l’Humanité

Enseignant : Chakil Omarjee
Lyon - FR
20 - 21 Octobre 2018

S’inscrire

Sajidine

Au plus proche d’Allah

Date24 - 25 Mars 2018
Heure09:00 to 19:00
EmplacementStudio 24, 24 Rue Émile Decorps 69100 Villeurbanne, Lyon, France   Map
EnseignantsMustafa Kastit
Prix75.00 €
  •     

Sajidine

Après 23 années passées à délivrer le message de l’Islam, le Prophète (saws) nous transmet son message le plus important: "Ô gens! Je vous en conjure pour la prière! Je vous en conjure pour la prière! Je vous en conjure pour la prière!"

 

A la fin de sa vie, une personne transmet à ses héritiers le message qu’elle estime le plus important à savoir. 

Quelques jours avant sa mort, le prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) était alité, souffrant des affres de la mort.

Quand la douleur le prenait il (sal Allahu alayhi wa sallam) se couvrait le visage, puis quand la douleur s’estompait, il découvrait son visage et répétait « La ilaha ilallah ! La mort a certes ses affres et ses moments d’agonie». Il sombrait dans l’inconscience puis revenait à lui.

A un moment où il était conscient le prophète dit :

« ô gens ! Je vous en conjure pour la prière ! Je vous en conjure pour la prière ! Je vous en conjure pour la prière ! ».

Que devons-nous comprendre ?

Sur son lit de mort, à l’agonie et souffrant le Prophète nous transmet son message le plus important. Il a passé 23 ans à délivrer le message de l’Islam, et à la fin de sa vie il nous donne un résumé de l’essence de ce message : préserver le lien entre Allah et nous par la prière.

Il s’agit d’un acte d’adoration central pour le musulman.

Le Prophète (saws) en a fait l’objet de sa dernière recommandation et a dit de son vivant :

« La première chose sur laquelle le croyant sera interrogé, c’est la prière. Si elle a été accomplie correctement et convenablement, toutes les autres œuvres auront été correctes et convenables. Si, par contre, elle a été revêtue d’impuretés, toutes les autres œuvres auront été défectueuses. »

Connaissant l’importance de la prière, pourquoi ne faisons-nous pas l’effort d’apprendre comment prendre soin de cet acte d’adoration?

Le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) cherchait la paix et la tranquillité dans la prière. Il (sal Allahu alayhi wa sallam) avait l’habitude de dire :

« Lève toi, ô Bilal, et donne nous la tranquillité par la prière ! »

Combien sommes-nous à manquer de motivation quand il s’agit de la prière ? Et à l’accomplir aussi vite que possible !

Combien sommes-nous à prier l’esprit totalement ailleurs ? Incapables parfois de nous rappeler ce que nous faisons dans la salat tellement accomplir cet acte est devenu mécanique !

Trouvez-vous la tranquillité et le réconfort dans la prière ? Vous sentez-vous spirituellement grandi ? Attendez-vous le temps de la prière avec enthousiasme et impatience ? Malheureusement, nous serons nombreux à répondre non à ces questions.

A travers ce cours vous comprendrez l’importance de la salah dans vos vies et apprécierez la valeur réelle de la prière: Un cadeau d’Allah soubhanahou wa ta’ala pour Ses serviteurs.

 

Ce cours vous permettra d’apprendre et d’approfondir notamment les points suivants :

  • Pourquoi la prière est-elle un pilier central  en Islam?
  • Que signifie prier avec Khushu’ ?
  • Comment trouver la concentration dans la prière ?
  • Qui sont ceux qui prient sans vraiment prier ? 
  • Quelles actions peuvent-elles invalider la prière ?
  • Comment fixer les erreurs qu’il peut nous arriver de commettre dans la prière ?
  • L’impact des ablutions (wudu)

Selon Abou Houraira, le Messager d’Allah saws a dit:

« Si l’un de vous avait une rivière qui coulait devant sa maison, et dans laquelle il pourrait se laver cinq fois par jour, pensez-vous qu’il resterait sale ? »

Ses compagnons dirent : « Cela le débarrasserait de toutes ses impuretés. »

Il leur dit : « C’est l’exemple des cinq prières dont Allah se sert pour effacer les péchés. » (Rapporté par Boukhari)

N’est-il donc pas temps d’étudier cet acte d’adoration et de lui (re)donner la place qui lui revient ? 

 

Au cours de ce séminaire, vous étudierez et analyserez notamment les points suivants :

  1. La clé du succès dans notre vie
  2. La prière, un trésor accordé à notre communauté
  3. Le statut légal de la prière
  4. La prière, un concept religieux et une philosophie de vie
  5. Les actes fondateurs de la prière 
  6. La concentration et l’humilité (Al-Kushû’)
  7. L’humilité, âme vivante de la prière, comment y tendre ?
  8. Atteindre une prière qui change nos vies 

 

Mustafa Kastit

Enseignant

Sheikh Mustafa Kastit est né à Bruxelles en Belgique. Sa famille, originaire du Maroc, attache une grande importance à la formation religieuse qui est devenu une tradition familiale, qui se répète de générations en générations.

Intéressé depuis très tôt par l‘apprentissage des sciences religieuses, c’est a l‘âge de 6 ans que Mustafa Kastit commence son parcours a la recherche du savoir en compagnie de ses frères sur le chemin de l‘école coranique à Bruxelles.

Remarquant son attachement aux études religieuses, ses enseignants lui recommandent de poursuivre ses études à l'étranger et de postuler dans des instituts de grande renommée.

Le Sheikh Mohammad Sâdeq Charaf, savant Egyptien de grande renommée ayant vécu en Belgique, recommandera à son père de l’envoyer à l‘âge de 12 ans à l‘Université islamique de Médine.

Mais étant considéré comme encore trop jeune pour intégrer cette institution, il n’envoya sa candidature que trois ans plus tard, à l‘âge de 15 ans, et ne reçut de réponse favorable qu’à l‘âge de 20 ans ; pour partir enfin étudier pendant 8 ans à Médine.

Il s’enrichira par cette expérience dans l’acquisition de la science au sein d’une ville véritablement bercée par le savoir, dans laquelle il profita des enseignements dispensés par l‘Université, mais également par de nombreux savants présents dans cette ville.

Et c’est diplômé de l’Université de Médine, en science du Hadith, qu’il fit son retour en Belgique et décida de mettre son savoir à la disposition du public belge, francophone et arabophone.

En 1997, il rejoint le Centre Islamique et Culturel de Belgique, où il occupe les fonctions d’enseignant, imam et théologien.

Il enseigne au sein de l'Institut Islamique Européen, rattaché au Centre Islamique, ainsi que dans d’autres instituts et associations, différentes disciplines telles que : les Fondements de la Jurisprudence, les Sciences du Coran, la ‘Aqidah, les 40 Hadiths de l’imam Nawawi, la Sirah, et dispense aussi des cours d’Initiation à l‘Islam au Centre Islamique.

Imam et conférencier depuis plus de 15 ans, il se consacre actuellement à des projets d’écriture touchant à la Da’wah, à  l‘éducation et à l’histoire, et poursuit ses recherches dans ces domaines.

Muni de cette volonté de se plonger dans ce riche patrimoine de sciences religieuses, Sheikh Mustafa Kastit espère y tirer de grandes leçons et ainsi pouvoir mettre en avant une pédagogie  permettant de mener à bien la reforme de l‘individu, pierre angulaire de la réforme communautaire.